Colt Bingers l'insoumisOn ne parle pas de Colt BINGERS, on vit Colt BINGERS ! Que dire de cet « ancien flic à la recherche du meurtrier de sa femme ; sa seule piste : le tueur est un borgne unijambiste » ? Et bien tout est dit, justement.

Cela flaire le Clint EASTWOOD a plein nez… Autant dire que les méthodes sont assez expéditives pour ce mercenaire assoiffé de vengeance ! Il enjambe donc sa Harley et fait le tour des Etats-Unis…

oretlesang01_92721Les rencontres improbables et les amitiés inattendues naissent souvent de situations extrèmes. C’est dans l’enfer des tranchées que Léon, un caïd corse, se liera d’amitié avec son supérieur le lieutenant Calixte de Prampéand, d’origine aristocrate et riche industriel.

Cette série commence autour d’une inspection des troupes, où il est question de tenue non réglementaire et d’un hérisson alcoolique… et finira à l’autre bout du monde, dans une grande aventure ébourrifante !

9782749306346_1_75Dans un petit village français bucolique où le temps paraît s’être arrêté, on suit le quotidien de Radine, un jeune homme rêveur et insouciant, amateur de cassoulet en boite. Au chômage, il attend ses résultats à un concours de postier. Il passe son temps entre les repas en famille, les voyages en train, les soirées entre amis, le voisin qui râle à cause du bruit (« parce qu’il travaille la semaine, alors le weekend, hein ! » ), la voisine qui le drague et sa grand passion : le bricolage d’une maquette d’avion téléguidée …

vietkieu1_1Dans « Quitter Saigon », Clément Baloup nous transmet les témoignages de son père et son grand-père, des « Viets keus » , forcés de quitter leur terre natale par l’armée japonaise, américaine et française. Un récit fort et émouvant, admirablement mis en images.

L’histoire se passe au début de la première guerre mondiale. La famille Morisson, vivant dans le pays de Galles, vient d’apprendre qu’un oncle est décédé. Le père de famille, lui, est sur le front de France. L’ainé des enfants, Mickaël, décide de s’engager dans la marine de commerce…

Le « Normandie » était le fleuron de la marine française d’avant guerre. Ce prestigieux bâtiment fait encore rêver, même ceux qui le l’ont jamais vu… tout comme « Le France ».
C’est un magnifique album que l’on tient entre ses doigts.

Lorsqu’elle Elsa ne parvient pas à dormir, elle  se lève et va retrouver Dounia, sa grand-mère,  dans le salon. Cette dernière pleure. Au bout de quelques échanges, la grand mère décide de raconter à sa petite fille son cauchemar, ce qui la fait pleurer mais sous la forme de rêve.

L’auteur de BD Nicoby se voit proposer une résidence artistique sur l’île d’Ouessant, dans le cadre d’un festival. Il profite de cette occasion pour entamer un régime… Un chouette album, à base d’humour décalé, d’introspections et de soupe aux choux !