Zorglub – la fille du Z

2191_couvLe projet pouvait paraître surprenant : Zorglub, le grand méchant mémorable de Spirou et Fantasio, le «je-veux-être-un-dictateur», à la fois terrifant et gaffeur, est de retour ! Et cette fois… il a une fille !

Haaa Spirou… Nous vous racontions déjà dans cet article tout l’amour que nous avions pour les aventures de ce groom journaliste, depuis que nous n’étions encore que de petites loutres. On adorait aussi Fantasio, son copain râleur. Et ses animaux de compagnie chelous (un écureuil et un Marsupilami, quand même…). Et bien sûr, son ennemi juré : Zorglub !

Du coup, nous étions curieux et, comment dire, un peu méfiants à l’idée de ce « spin-off » qui, à première vue, avait l’air plutôt destiné à un très jeune public…

Hé bien non ! Aucune inquiétude à avoir, car c’est un album très réjouissant ! Concocté par José-Louis Munuera, qui avait déjà réalisé quelques albums de Spirou et Fantasio, cette nouvelle série regorge de très bonnes surprises !

PlancheA_302791« Eviv Bulgroz ! »

Tout d’abord, il a eu la bonne idée de jouer la carte de l’humour et du décalage : Zorglub a une fille, Zandra. Bin oui, forcément, il fallait que son prénom commence par un « Z », en tant que mégalo qui se respecte.

Elle aimerait vivre une vie normale, mais non, il faut toujours que son père hyper-protecteur l’empêche de sortir avec son petit copain et la ramène à sa base secrète hyper-technologique sur son île déserte.

C’est frais, c’est drôle, les dialogues fusent, ça va très vite… et au détour d’une tirade, on se moque même de la mode des « spin-off » ! Si ça, ce n’est pas de l’auto-dérision… 😉

 

« Enfin une série à la hauteur de mon génie ! » (Zorglub)

Encore une très bonne idée : les discussions familiales et le choc des générations sont vite rattrapés par les situations périlleuses et improbables dans lesquelles se fourre ce génie du mal, à vouloir sans cesse dominer le monde. On alterne alors entre une comédie familiale intime un peu absurde et des scènes d’action volontairement démesurées et impressionnantes.

Les dessins sont d’ailleurs assez bluffants : on y retrouve le Zorglub de notre enfance… mais dans un style très moderne ! Il y a même une révélation assez incroyable… mais chut !

discussion

Si cela va très vite, le grand génie du mal prend aussi le temps de se poser des questions sur sa vie, ce qui n’est pas sans rappeler un certain Gru dans « Moi, moche et méchant ». Ces scènes d’introspection inattendues renforcent encore notre sympathie pour ce magnifique loser.

Si comme moi, vous avez lu les cinquante albums de Spirou, vous aurez plaisir à retrouver tout l’attirail de Zorglub : la Zorglonde, la Zorglumobile, la Zorglangue (une langue où les lettres de chaque mot sont inversées : « Eviv Bulgroz !» « Esod Mumixam ! »),  …

Si vous n’avez jamais lu Spirou, aucun souci, cela passe très bien aussi, c’est une nouvelle histoire sans lien avec les précédentes. :)

avion

Et vivement le tome 2 ! Allez je vous laisse, je vais relire « Z comme Zorglub » et « L’Ombre du Z »

 

La bande annonce

 

 

ex-libris-zorglubEn bref

Série en cours (1 tome)

Auteur : José-Louis Munuera

Editeur : Dupuis

The following two tabs change content below.

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un mardi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.

Derniers articles parBennyB (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *